Les soft skills les plus recherchées par les entreprises en 2024

soft skills, communication, intelligence emotionnelle, adaptabilité, leadership, gestion du temps, organisation, gestion du stress

Laurine Stefanello

Co-Fondatrice et formatrice

De plus en plus recherchées par les entreprises dans leurs processus de recrutement, les soft skills continuent de gagner du terrain et montrent leur importance dans la réussite professionnelle aussi bien des structures que des salariés, managers, dirigeants eux-mêmes.

Ces compétences douces aussi appelées compétences comportementales ou relationnelles deviennent tout autant recherchées et valorisées que les hard skills à savoir les compétences techniques que l’on développe au cours de notre expérience professionnelle et de nos formations (ex : faire du code, rédiger des conclusions, changer un moteur …).

Transférables dans tous les contextes d’emploi, ces compétences se révèlent bien plus lucratives qu’elles n’en ont l’air et sonnent l’arrivée d’une ère où l’automatisation va pousser l’Homme à faire valoir sa spécificité.

Pourquoi s'intéresser aux soft skills ?

Les hard skills deviennent obsolètes

Vous l’aurez sans doute remarqué, notre monde bouge à une vitesse exponentielle et nous demande de nous mettre à jour à un rythme constant.

Les intelligence artificielles et plus globalement les avancées technologiques tendent à rendre les hard skills obsolètes rapidement.

En d’autres termes, si vous vous lancez aujourd’hui dans une formation plus ou moins longue afin d’acquérir des compétences techniques dans un domaine, il devient de plus en plus probable que ces compétences ne soient plus du tout à jour au moment où vous souhaiterez les mettre en valeur sur votre CV, les valoriser lors d’un entretien d’embauche.

Miser votre employabilité uniquement sur vos hardskills se révèle alors une stratégie de moins en moins pertinente, de plus en plus court-termiste.

 Notre conseil ? Miser sur le développement des soft skills !

“Alors que les emplois deviennent de plus en plus automatisés, les employeurs recherchent des travailleurs dotés de compétences que les machines ne peuvent remplacer”

Source : Cengage/Morning Consult. une enquête de 2018 auprès de plus de 650 employeurs et de plus de 1 500 étudiants.

L’importance de développer des soft skills

Mais c’est quoi concrètement une soft skill ?

Terme venu d’outre Atlantique, nous les définissons en France comme toutes les compétences liées au savoir-être, là où les hard skills sont généralement reliées au savoir-faire.

Les soft skills sont directement liées à notre façon de nous comporter, de communiquer, de nous adapter…

Le terme de compétence n’est pas choisi au hasard dans le sens où tout le monde peut les acquérir, les développer avec les bons outils, les bonnes formations.

Ce ne sont pas des traits de personnalité c’est-à-dire des éléments attachés à notre personne de façon plus ou moins stable, sans nécessité de contexte (comme la fiabilité, la générosité etc.).

Pour transformer un trait de caractère comme l’empathie en soft skills il faut le contextualiser.

Prendre de l’avance pour booster son employabilité

Contrairement aux hard skills, les soft skills sont difficilement quantifiables et mesurables c’est-à-dire qu’il n’existe aujourd’hui pas de diplôme ni de moyen d’évaluer de manière concrète la capacité de quelqu’un à communiquer avec ses collègues, gérer le stress, faire preuve de leadership.

Le rôle des organismes de formation tels que le nôtre apparait alors important afin de communiquer sur l’importance des soft skills et d’encourager à s’y intéresser réellement et enfin s’y former.

 La France reste, comme toujours, assez méfiante et en retard par rapport à nos amis anglo-saxons à l’égard de ces nouvelles compétences.

Mais les choses évoluent et de plus en plus d’employeurs constatent les effets concrets et positifs du développement des soft skills sur la réussite, l’autonomie, l’efficacité de leurs équipes.

En comparaison d’une équipe aux soft skills peu développées, une équipe composée d’individus aux soft skills développées impliquera moins de supervision et fournira un travail de meilleure qualité.

Dans un sondage américain publié par the Society for Human Resource Management, 64 % des recruteurs ont déclaré avoir des difficultés à trouver des employés dotés d’un esprit critique adéquat, tandis que 55 % et 54 % ont déclaré respectivement que les capacités d’écoute et les compétences interpersonnelles étaient les compétences les plus difficiles à trouver chez les candidats à un emploi.

Bien que les candidats puissent sembler bons sur papier en raison de leur formation en compétences spécialisées, ils peuvent ne pas savoir comment travailler efficacement au sein d’une équipe ou dans un bureau.

Alors vous savez ce qu’il reste à faire non ? Vous former !

 

“Il semble que l’université produise de nombreux diplômés “intelligents en matière de livres” sans véritables compétences interpersonnelles ou sans utilisation réelle de leurs connaissances”

Kirksey (président de Direction.com)

Le top 10 des soft skills en 2024

Il va de soi que chaque emploi étant différent, l’importance des soft skills variera en fonction des missions à effectuer.

Ce top 10 est donc exhaustif et rangé selon un ordre variable en fonction de votre activité.

Communication

Les compétences générales en communication correspondent aux outils que l’on utilise pour converser clairement et efficacement avec les autres , identifier les besoins, définir des attentes et collaborer sur des projets.

Les compétences en communication ne se limitent pas à parler ou à envoyer des e-mails. Cet ensemble de compétences interpersonnelles englobent la maîtrise de différents axes allant de l’écoute active à la collaboration.

Développer des compétences en communication est essentiel à toute réussite professionnelle. En ce sens, il est ainsi primordial de développer une maîtrise à la fois théorique et pratique en matière de communication non verbale, langage corporel, écoute, compréhension.

Résolution de problème

Même avec une communication pertinente et efficace, vous êtes toujours à la merci d’un problème qui survient sans crier gare. À ce titre, une aisance en résolution de problèmes s’avère cruciale au travail. 

Les compétences en matière de résolution de problème réfèrent à un ensemble de compétences non techniques à utiliser dans des situations difficiles, imprévisibles ou compliquées qui surviennent sur le lieu de travail. Que vous soyez un employé débutant ou un cadre supérieur, les compétences en résolution de problèmes seront quoi qu’il arrive un atout attrayant pour tout employeur. 

Ces compétences comprennent des compétences basées sur l’empathie telles que l’ouverture d’esprit et des compétences basées sur la communication telles que l’écoute, la créativité, la recherche, la prise de décision et le travail d’équipe

Leadership

Le leadership peut être défini comme la capacité à inspirer, guider et influencer les autres pour atteindre un objectif commun. Cela implique d’avoir une vision claire, de communiquer efficacement, de prendre des décisions difficiles et de motiver les autres à donner le meilleur d’eux-mêmes.

En 2024, le leadership se révèle être une soft skill essentielle à cultiver car les environnements professionnels sont de plus en plus complexes et dynamiques. Les organisations cherchent des leaders capables de naviguer dans un monde en évolution rapide, de gérer efficacement les équipes multiculturelles et de relever les défis à venir.

De plus, les technologies telles que l’IA et l’automatisation transforment de nombreux emplois et exigent des compétences de leadership pour diriger les équipes vers des objectifs communs dans un environnement en constante évolution.

Enfin, les entreprises recherchent des leaders capables de guider leur organisation dans une direction éthique et durable. Le leadership responsable est de plus en plus important pour répondre aux préoccupations environnementales et sociales, et pour garantir la pérennité des entreprises dans un monde en constante évolution.

Adaptabilité

Sans parler d’une adaptabilité qui pousserait les travailleurs à accepter des conditions injustes, anormales, délétères, nous parlons d’adaptabilité dans le sens d’une forme de souplesse permettant aux individus d’utiliser leur bon sens pour identifier quand quelque chose ne fonctionne pas et d’y remédier.

Une capacité d’adaptation permettant de prendre de la hauteur et d’accueillir les changements inattendus, d’y déceler les opportunités positives et de bâtir un plan d’action efficace

L’adaptabilité est d’autant plus valorisée que notre monde est en constante évolution, que les organisations doivent s’adapter rapidement aux changements économiques, technologiques et sociétaux. Les employés doivent être capables de s’adapter à de nouvelles tâches, à des nouvelles méthodes de travail et à des nouvelles technologies. Les employeurs recherchent des individus qui sont prêts à relever les défis et qui peuvent être polyvalents dans leurs missions.

L’adaptabilité s’est érigée comme compétente essentielle depuis ces dernières années, notamment suite à la pandémie de COVID-19 qui a engendré un certain nombre de changements importants dans notre manière de travailler (télé-travail, communication en ligne …).

Pour exemple, selon le baromètre Télétravail et Organisations hybrides 2022 de Malakoff Humanis, 38 % des salariés déclarent recourir au télétravail aujourd’hui.

Qui aurait pu deviner un tel chiffre il y a de cela 5 ans ?

Auto-motivation

Alors que de plus en plus d’organisations se glissent dans des configurations entièrement à distance ou hybrides , l’auto-motivation renvoie à un ensemble de compétences de plus en plus cruciales à maîtriser.  Elle peut être définie comme la capacité à se motiver soi-même à atteindre ses objectifs personnels et professionnels, sans avoir besoin d’une incitation ou d’une supervision extérieure

En 2024, l’auto-motivation est une soft skill essentielle à déployer car le monde du travail devient de plus en plus complexe et concurrentiel. Les employés doivent être en mesure de travailler de manière autonome, de prendre des initiatives et de s’adapter rapidement aux nouvelles situations sans avoir besoin d’être constamment supervisés ou encouragés.

Elle est aussi importante pour maintenir un équilibre vie professionnelle-vie personnelle sain. Les personnes doivent être en mesure de se motiver pour atteindre leurs objectifs professionnels tout en trouvant un équilibre avec leur vie personnelle et en prenant soin de leur bien-être mental et physique. En développant l’auto-motivation, les individus peuvent maintenir leur productivité tout en évitant le burn-out et le stress lié à leur profession.

Les conseils sur la motivation personnelle ne sont pas uniformes. Connaître vos plus grands facteurs de motivation nécessite de vous connaître

Intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle, surtout aujourd’hui, est de la plus haute importance dans la vie professionnelle.

En fait, sans intelligence émotionnelle, nous sommes pratiquement incapables d’acquérir les autres soft skills que nous avons décrites jusqu’à présent. La communication efficace est fondamentalement inexistante sans IE. La résolution de problèmes est impossible sans l’IE comme guide.

L’IE est la capacité de ressentir et de comprendre les émotions des autres , même quand (et peut-être particulièrement) il est difficile de se mettre à la place de quelqu’un d’autre. L’IE, en particulier sur le lieu de travail, est une superpuissance

Les travailleurs intelligents émotionnellement peuvent utiliser leur ouverture d’esprit et leur compréhension pour parvenir à la résolution des conflits. Ils peuvent  donner et recevoir des feedbacks significatifs sans blâme ni attitude défensive.

En fin de compte, l’IE est la clé pour travailler aux côtés de votre patron, de vos collègues, de votre réseau , de vos employés et de vos clients, tous des êtres humains qui ont besoin d’une vraie dynamique axée sur l’humanité. 

Gestion du temps

Comme nous vivons à l’ère des données mesurables, gérer son temps peut devenir une réelle obsession.

Si vous avez déjà travaillé aux côtés de quelqu’un qui accomplit parfaitement la même charge de travail que vous, seulement en deux fois moins de temps, vous pourriez être intéressé à développer cette compétence. 

Comme l’auto-motivation, maîtriser les compétences en gestion du temps nécessite de se connaître, de savoir comment vous travaillez, quelles limites établir , quand vous êtes le plus productif et ce que vous pouvez supporter de perdre pour avancer rapidement. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, n’hésitez pas à aller découvrir notre article sur la gestion du temps.

Organisation

Avez-vous déjà ouvert les portes d’un placard appartenant à quelqu’un qui est vraiment organisé ? C’est un véritable spectacle à voir, une œuvre d’art (magnifique pour certain, flippante pour d’autres). 

L’équivalent sur le lieu d’activité pourrait être un bureau vierge avec un dossier qui déploie le système de dossiers et de fichiers le plus organisé. 

De grandes compétences organisationnelles facilitent simplement la gestion des affaires du quotidien. Cela renvoie au fait de savoir où sont les choses parce qu’elles ont été impeccablement étiquetées et classées. Au fait d’avoir un horaire d’activité en place qui rend presque impossible de manquer un battement. 

L’organisation est une compétence particulièrement valorisée et valorisante dans les rôles de gestion de projet et de données

C’est aussi un énorme atout pour garantir à votre employeur que vous respectez toujours vos responsabilités

Gestion du stress

Un conflit avec un collègue ? Un pression venant d’un supérieur hiérarchique ? Un évènement imprévu ? une présentation à l’oral ?  Si vous avez appris à réguler vos émotions, ces évènements dont on se passerait bien couleront sur vous comme l’eau de roche.

Cela implique de comprendre vos sources de stress et de mettre en place des stratégies pour réguler ses effets sur le plan émotionnel, physique et comportemental.

En 2024, la gestion du stress est une soft skill essentielle à creuser car les environnements professionnels sont de plus en plus anxiogènes et exigeants. Les travailleurs doivent être en mesure de faire face aux pressions professionnelles, aux délais serrés et aux attentes élevées tout en maintenant leur bien-être mental et physique.

De plus, les conséquences liées à la pandémie de COVID-19 sur la santé mentale ont clairement montré l’importance de posséder des outils concrets et efficaces en matière de gestion des émotions. 

En développant cette soft skill,  vous développez une résilience importante pour votre santé mentale et vous vous équipez de façon pérenne pour faire face aux défis futurs.

Allez faire un tour du côté de notre article pour savoir comment se débarrasser du stress de manière efficace ! 

Créativité

La créativité est partout et peut tout résoudre. 

Oui, les graphistes, designers sont souvent créatifs. Les gestionnaires de comptes publicitaires ont besoin que leur créativité explose et s’exprime en permanence. Mais chaque profession implique une dose de créativité. 

Les data scientists sont un excellent exemple de personnes qui utilisent la créativité en conjonction avec les mathématiques et l’analyse pour créer des avancées.

Faire preuve de créativité dans votre travail, c’est un peu comme y apporter une pensée critique, originale ou une ouverture d’esprit. 

Que peut-on réaliser différemment ? Comment puis-je aborder cela sous un angle différent? Que se passe-t-il si j’essaie comme ça ?

Pensez à la créativité au travail comme si vous regardiez celui-ci à travers plein de paires de lunettes différentes .

De combien de façons pouvez-vous le voir ? 

Conclusion

Le temps passe et les recruteurs accordent aujourd’hui une plus grande importance aux soft skills qu’aux compétences techniques. 

En effet, en 2024, les compétences interpersonnelles, telles que la capacité à communiquer, à gérer le stress et à s’adapter à un environnement en constante évolution, sont considérées comme essentielles pour les employeurs.

Pour être considéré comme un candidat compétitif, il est important pour vous de mettre en évidence des expériences concrètes qui mettent en valeur ces compétences clés et de les développer régulièrement à travers des formations en présentiel ou même en e-learning, et des interactions professionnelles.

Retour en haut