Le compte personnel de formation (CPF)

Le compte personnel de formation (CPF), un droit à la formation pour les personnes actives.

Point actu : A compter du 2 mai 2024, les titulaires du CPF qui souhaitent utiliser leurs droits formation devront s’acquitter d’une somme forfaitaire de 100€, quel que soit le montant de la formation souhaitée.

CPF formation
En savoir plus sur le CPF ?

Qu’est ce que le CPF ?

Le CPF permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, de disposer d’un droit individuel à la formation. 

Chaque année, les travailleurs acquièrent des droits à la formation en fonction du temps de travail effectué. 

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Les formations éligibles au CPF doivent être certifiantes ou qualifiantes. Sont donc concernés :

  • Les actions de formation préparant aux certifications enregistrées au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) ou au RS (Répertoire spécifique)
  • Les actions permettant de faire valider les acquis de l’expérience (VAE),
  • Les bilans de compétences
  • Les préparations de l’épreuve théorique du code de la route et de l’épreuve pratique du permis de conduire des véhicules du groupe léger et du groupe lourd et depuis janvier 2024, aux préparations des permis moto, voiturettes et remorques lourdes de voitures (A1, A2, B, B1, B96, BE, B78, C1, C, D1, D, C1E, CE, D1E, DE)
  • Les actions de formation d’accompagnement et de conseil dispensées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises.

Qui sont les bénéficiaires du CPF ?

Les salariés (y compris ceux en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation)

Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (Dif) et est utilisable tout au long de la vie active des salariés (y compris en période de chômage) pour suivre une formation qualifiante ou certifiante. Les heures acquises au titre du Dif ont été converties en euros si elles ont bien été déclarées sur son compte avant le 30 juin 2021.

Un salarié à temps plein reçoit en moyenne entre 500 et 800 euros par an sur son CPF, dépendamment de sa situation. Il peut cumuler son budget s’il ne l’utilise pas d’une année sur l’autre avec un plafond à 5000 ou 8000 euros.

Chaque salarié peut dépenser librement son budget dans la formation de son choix mais il faut comprendre que s’il souhaite se former pendant son temps de travail, l’accord de son entreprise sera indispensable. L’autorisation doit être demandée à l’employeur au moins 60 jours avant le début de la formation si celle-ci dure moins de 6 mois ou 120 jours avant pour les autres, sachant que l’absence de réponse vaut acceptation.

Plusieurs interlocuteurs sont compétents pour accompagner les salariés : l’employeur ou le conseiller en Evolution Professionnelle (CEP).

Les demandeurs d’emploi

Si tu as déjà travaillé, tu bénéficies d’un compte personnel de formation (CPF). Ton CPF n’est pas alimenté pendant ta période de chômage mais tu peux tout de même utiliser les droits acquis lorsque tu étais salarié. 

Tu peux demander l’accompagnement d’un Conseiller en Evolution Professionnelle (CEP) de Pôle emploi ou de l’APEC.

Cependant, si tu n’as jamais travaillé tu n’as pas de CPF.

Les jeunes sortis sans qualification du système scolaire

La loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013 (art. L122-2 du Code de l’éducation) a créé un droit à une formation complémentaire pour les sortants du système éducatif sans diplôme ainsi qu’un droit au retour en formation pour les sortants de la scolarité obligatoire sans qualification. La formation proposée vise à acquérir un diplôme ou un titre et est mentionnée dans le CPF.

Les agents publics

Dans la fonction publique, le CPF est comptabilisé en heures et non pas en euros. 

Il regroupe l’ensemble des heures Dif acquises au 31 décembre 2016 converties en heures CPF et des heures CPF acquises depuis le 1er janvier 2017. Le plafond d’acquisition est de 25 heures par an.

A la différence des salariés, les agents publics ne peuvent pas s’inscrire en ligne. En effet, le choix de la formation doit se faire en contactant leur employeur.

Une fois la formation suivie, c’est l’employeur qui procédera à la déclaration des heures effectuées en formation, sur votre compte.

Les travailleurs non salariés 

Les travailleurs indépendants, les membres des professions libérales et des professions non salariées, les conjoints collaborateurs ou artistes auteurs, sont éligibles au CPF depuis le 1er janvier 2018.

Afin d’alimenter le CPF, il faut être à jour de sa contribution à la formation professionnelle (CFP).

Pour une année entière d’activité, le compte est alimenté à hauteur de 500 € maximum par an dans la limite d’un plafond total de 5000 €.

A savoir : 

  • Si tu es amené à changer d’employeur ou de statut (Ex : entrepreneur, indépendant, demandeur d’emploi…), le montant CPF accumulé ne disparaîtra pas. Il continuera à te suivre dans tes évolutions professionnelles tout au long de ta vie. 
  • En tant que bénévole d’une association / ONG tu peux aussi cumuler des heures sur ton compte CPF et accéder à d’autres sources de financement. 

Comment connaître son solde CPF ?

Une fois qu’on on a compris comment fonctionne le CPF, il faut savoir que chaque personne dispose, sur le site officiel Mon compte formation d’un espace personnel sécurisé afin de visualiser son crédit en formation et les formations éligibles au CPF. 

Point de vigilance : tout le monde connaît maintenant les arnaques au CPF mais il est toujours utile de rappeler que lorsqu’on te démarche pour utiliser ton CPF, tu n’as pas à donner ton numéro de sécurité sociale. Pour éviter les risques de fraude, la création d’une Identité Numérique est devenue obligatoire pour s’inscrire à une formation.

financement CPF

Comment faire financer sa formation via le CPF ?

Pour faire financer ta formation via ton CPF il faut d’abord s’inscrire sur le site  Mon compte formation, prendre connaissance du budget disponible et choisir une formation du catalogue. 

Il est important de savoir que même si tu as le montant nécessaire pour financer ta formation, depuis le 2 mai 2024, tu dois t’acquitter d’une somme forfaitaire de 100€ et ce, quelque soit le montant de la formation choisie.   

A noter :

  • S’il subsiste un reste à charge, tu peux cumuler ton CPF avec un budget OPCO ou FAF ou encore un financement de Pôle emploi pour augmenter le montant financé de ta formation !
  • Renseigne-toi auprès de ton employeur qui peut également intégrer le CPF dans sa politique RH et mettre en place un CPF co-construit (participation financière de l’entreprise, autorisation du CPF sur le temps de travail, accords collectifs, tarifs négociés, abondement du CPF). 
Retour en haut