Pourquoi et comment développer son
intelligence émotionnelle au travail ?

Pourquoi et comment développer son
intelligence émotionnelle au travail ?

Intelligence émotionnelle au travail

Laurine Stefanello

Co-Fondatrice et formatrice

Au cœur de chaque entreprise réside un élément vital, souvent négligé : l’intelligence émotionnelle. Longtemps les compétences techniques ont été privilégiées, souvent au mépris de l’impact puissant des émotions sur la dynamique du travail. Pourtant, c’est précisément cette intelligence émotionnelle qui distingue les leaders d’exception des managers interchangeables, les équipes performantes des groupes en désaccord constant.

Les émotions font partie intégrante de notre existence en tant qu’être humain.  Cette place immense et omniprésente qu’elles occupent souligne l’importance de savoir les gérer, les exprimer “convenablement” dans différentes situations, les réguler, voire même les utiliser.

Vous l’aurez compris, le développement de l’intelligence émotionnelle peut s’avérer très avantageux dans un cadre aussi bien personnel pour entretenir des relations saines, satisfaisantes mais également, professionnel pour augmenter les performances des employés d’une entreprise et protéger leur santé physique et mentale

Vous souhaitez en apprendre plus sur l’intelligence émotionnelle ? Et savoir comment elle peut être développée pour mieux gérer les relations au travail ? Let’s go !

Intelligence émotionnelle : définition

L’intelligence émotionnelle est un concept qui existe depuis de nombreuses années. Il a été élaboré en 1990 par deux chercheurs spécialisés en psychologie : Peter Salovey et John Mayer. Ce n’est toutefois qu’en 1995 que le concept d’intelligence émotionnelle est développé et popularisé par Daniel Goleman, un psychologue américain spécialisé en développement personnel. Il sort la même année un livre éponyme qui traite du sujet. D’après Daniel Goleman, l’intelligence émotionnelle est la capacité d’une personne à comprendre et à gérer nos propres émotions. Dans un sens plus large, il s’agit d’un grand ensemble qui regroupe plusieurs compétences essentielles, à savoir :

  • la reconnaissance et la compréhension de nos propres émotions,
  • la régulation de nos réactions,
  • la capacité à ressentir de l’empathie et à interagir efficacement avec les autres. 

En travaillant au développement de ces aptitudes, nous sommes capable de mieux gérer nos émotions et de comprendre celles d’autrui. Nous pouvons par ailleurs améliorer notre communication et notre habileté à résoudre des problèmes et à prendre des décisions éclairées.

Dans le contexte professionnel, l’intelligence émotionnelle façonne notre manière de travailler. Elle renforce la collaboration et la communication avec les collègues, tout en améliorant notre disposition à comprendre et à répondre aux attentes de nos clients. 

Prenons un exemple ! 

Vous êtes en réunion dans votre entreprise. L’ambiance est tendue (Natacha), des opinions divergentes créent des frictions au sein de l’équipe. Martin, un collègue de travail, exprime une idée novatrice, mais son collègue, Paul, réagit avec ironie et critique. La tension monte rapidement, les émotions s’exacerbent et la communication devient houleuse.

Dans un cas comme ça, l’intervention d’un manager ou d’un collaborateur formé à l’intelligence émotionnelle aurait toute son importance pour désamorcer la situation. En reconnaissant les signaux de stress de chaque personne, en prenant le temps d’écouter attentivement les préoccupations, en validant leurs émotions et en cherchant des solutions collaboratives. 

Branding Astral

Les étapes du développement de votre intelligence émotionnelle

Le développement de votre intelligence émotionnelle se déroule en plusieurs étapes. Chacune d’elles vous apprend à gérer vos émotions et à les exprimer convenablement afin d’en tirer profit dans la vie quotidienne et en particulier au travail.

Pratique de la conscience de soi

Le développement de l’intelligence émotionnelle commence par la prise de conscience de ses émotions. Il est indispensable de s’accorder du temps pour s’auto-observer, identifier ses émotions et comprendre les pensées et actions qui en découlent. Interrogez-vous sur la nature de vos émotions actuelles, leurs origines et leur impact sur votre comportement. Cette introspection favorise une meilleure gestion de vos émotions et permet d’agir de façon plus réfléchie et constructive.

Management et gestion des émotions

Après la prise de conscience de soi, vous devez cultiver des méthodes pour réguler vos réactions émotionnelles, afin qu’elles n’interfèrent pas avec vos performances professionnelles ou vos interactions avec vos collègues. Des pratiques de respiration, méditation de pleine conscience, de visualisations positives peuvent s’avérer bénéfiques pour apaiser l’esprit et diminuer l’anxiété. 

Il est par ailleurs recommandé d’apprendre à communiquer vos émotions convenablement, en évitant de les réprimer ou de les exprimer de manière excessive.

Pratique de l'empathie

L’empathie, un pilier de l’intelligence émotionnelle, revêt une importance capitale dans le monde professionnel. Accordez une attention sincère à vos collègues afin d’accepter et de valider leurs sentiments, même en cas de désaccord. Vous mettre à la place de l’autre et envisager les situations sous leur angle peut grandement contribuer à l’établissement d’une relation harmonieuse et renforcer la collaboration entre chaque salarié. 

Gestion du stress

La gestion efficace du stress est un point clé pour développer son intelligence émotionnelle dans le monde du travail. Identifiez les éléments stressants au sein de votre environnement professionnel et élaborez des méthodes efficaces pour les contrôler. Cela peut inclure l’établissement de frontières précises, la délégation des responsabilités lorsque cela est réalisable ou l’utilisation de techniques de régulation pour atténuer le stress selon la situation donnée. Ces approches contribuent à une meilleure gestion émotionnelle, ce qui favorise un environnement de travail plus serein et productif.

Utiliser ses émotions

A un niveau plus élevé, devenir émotionnellement intelligent implique également la capacité d’utiliser nos émotions pour nous motiver, pour renforcer l’estime de soi, la confiance en soi, pour générer du calme, faciliter la passage à l’action. Au delà de pratiquer l’autorégulation des émotions, nous avons la possibilité de les générer sur commande et d’en retirer tous les bénéfices. 

Pour cela, pas besoin d’être un grand connaisseur du cerveau humain, vous pouvez dors et déjà vous essayer à la visualisation en toute autonomie (Youtube vous sera certainement utile).

Et si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à faire un tour du côté de nos ateliers et formations

Quels sont les avantages de l'intelligence émotionnelle au travail ?

Au travail, les émotions sont souvent perçues comme des obstacles à la performance.

 Cependant, vous l’aurez compris, elles deviennent de véritables atouts si elles sont correctement comprises et gérées. 

Tout d’abord, l’intelligence émotionnelle contribue significativement à l’amélioration de la prise de décision, en permettant aux individus de naviguer à travers les complexités émotionnelles des choix et des conséquences qui en découlent. 

Elle est essentielle pour résoudre les conflits en offrant la capacité de comprendre et de gérer les émotions des autres, ce qui mène à des solutions plus harmonieuses, collaboratives et donc favorise l’épanouissement personnel et collectif au sein de l’entreprise.

Et fort heureusement, les entreprises modernes reconnaissent de plus en plus l’importance de l’IE. Elle est d’ailleurs en passe de devenir une des soft skills les plus valorisées.

Au delà de la simple tendance, l’évaluation de l’IE (et la prise en compte du calcul du quotient émotionnel) dans le recrutement devient progressivement une méthode fiable pour l’embauche de talents qui auront très probablement un impact positif sur l’entreprise. Pensez-y pour booster votre carrière 😉 !

Cette compétence demeure aussi un facteur déterminant dans la réduction de la rotation de personnel. En créant un environnement de travail où chaque émotion est respectée et prise en compte, les employés se sentent valorisés et moins enclins à quitter leur poste. Elle améliore la concentration et la mise au point, ce qui permet une meilleure gestion du temps et des ressources et, par conséquent, une augmentation de la productivité.

Les compétences de mentorat sont également renforcées par une intelligence émotionnelle aiguisée, car comprendre les besoins et la motivation des autres permet de les guider plus efficacement vers la réussite. Il vous sera ainsi plus facile de transmettre votre savoir-faire à un collègue ou à une nouvelle recrue de l’entreprise. 

L’intelligence émotionnelle au service du management et de la performance

L’impact de l'intelligence émotionnelle sur le management

L’intelligence émotionnelle est fondamentale pour un management efficace, car elle permet aux managers de comprendre et de gérer leurs propres émotions ainsi que celles de leurs équipes. Un leader doté de cette compétence est davantage outillé pour “faciliter” davantage que “diriger”, pour stimuler l’engagement, encourager le partage d’idées et, comme nous l’avons vu, résoudre les conflits de manière proactive et constructive. 

Ce type de leadership, basé sur l’empathie et la compréhension, favorise ainsi une meilleure communication et une collaboration accrue, conduisant à des équipes qui travaillent mieux, plus efficacement !

Favoriser la cohésion d'équipe et la performance collective

La cohésion d’équipe est essentielle pour atteindre les objectifs communs. Les managers qui pratiquent l’intelligence émotionnelle créent des environnements de travail plus uni, productif, où la communication est valorisée et où chaque membre se sent écouté et compris.

Ces pratiques ne se limitent pas à des interactions formelles mais incluent aussi des activités de team building et des moments informels qui renforcent des liens sécures et de confiance mutuelle. En outre, instaurer une culture d’entreprise qui valorise l’entraide et la collaboration peut augmenter significativement la productivité et l’efficacité des équipes.

Développer une culture d’entreprise bienveillante et motivante

Pour qu’un manager soit véritablement efficace, il doit également se concentrer sur le développement d’une culture d’entreprise positive qui reflète les valeurs de respect, de bienveillance et de soutien. Cela implique de mettre en place des politiques qui favorisent le bien-être des salariés, de fournir des feedbacks constructifs et de reconnaître les efforts de chacun. 

Une culture d’entreprise bienveillante encourage non seulement la motivation mais aussi l’engagement des collaborateurs, ce qui se traduit par de meilleurs résultats au sein de l’organisation.

Gestion des conflits et communication

Tout manager d’entreprise se doit de maîtriser la résolution des conflits. 

C’est la base comme diraient certains !

En affinant votre intelligence émotionnelle, en tant que responsable, vous pouvez gérer les désaccords internes de manière plus efficace, ce qui contribue à une atmosphère de travail harmonieuse. L’adoption de stratégies de communication adéquates est également fondamentale pour anticiper les désaccords et promouvoir l’esprit d’équipe. La méthode DISC en est un parfait exemple !

Un manager compétent en gestion des conflits est ainsi un atout précieux pour toute société, car il assure le maintien de la cohésion et de la productivité de son équipe.

 

Conclusion

Tout au long de cet article, nous avons exploré l’importance de l’intelligence émotionnelle au sein de l’environnement de travail, soulignant comment elle constitue la pierre angulaire d’une communication et collaboration efficaces. Les étapes de développement de l’IE forgent une base solide pour le développement professionnel et personnel, permettant une meilleure gestion des émotions, une résolution constructive des conflits et une motivation interne accrue. Ces éléments, en synergie, favorisent une culture organisationnelle positive, où le management empathique et la cohésion d’équipe sont les moteurs principaux de la performance globale.

L’intérêt croissant pour l’intelligence émotionnelle au sein des entreprises modernes reflète une prise de conscience collective de son impact profond non seulement sur le bien-être des employés mais aussi sur la réussite et la durabilité de l’organisation dans son ensemble

Et dans un monde qui change à toute vitesse, qui nous challenge, nous bouscule, quoi de plus important que de développer une résilience forte et une capacité à traverser l’inconnu en toute sérénité ?

D’ailleurs, si vous voulez faire partie des entreprises que nous accompagnons sur ce sujet, nous vous invitons à nous contacter ici.

Nous proposons des ateliers bien être au travail, qualité de vie au travail (QVT) en présentiel à Lyon ou à distance autour du bien être, de la santé mentale, de la communication, la cohésion de groupe etc.

Retour en haut