Faire du sport pour mieux travailler

Laurine Stefanello

Co-Fondatrice et formatrice

Les bienfaits du sport sur notre santé ne sont aujourd’hui plus à démontrer.

En plus de réduire le risque des maladies cardiovasculaires de façon significative, de lutter contre l’obésité, le sport est un excellent moyen de prévenir la dépression, de réduire l’anxiété, d’augmenter notre productivité, notre concentration, notre créativité.

Tout cela vous nous direz ? Attendez de lire la suite !

L’importance de lutter contre la sédentarité

Et pourtant, l’évolution de notre mode de vie ne semble pas prendre un tournant visant à favoriser la pratique d’une activité physique.

L’avènement du télétravail, l’augmentation des activités de bureau ne nécessitant qu’un ordinateur et une connexion internet, constituent des marqueurs d’une sédentarité de plus en plus forte.  

Ces nouvelles dynamiques entrainent des effets néfastes sur la santé des employés exposés à plusieurs d’enjeux : une incapacité du corps à brûler les graisses, à évacuer les tensions, une fonte progressive des muscles, notamment dorsaux qui ne peuvent plus aussi bien soutenir le corps, une augmentation des troubles musculo-squelettiques etc.

Conséquences ? une santé physique et mentale des employés en berne qui se manifeste à travers une augmentation des arrêts de travail, un impact sur la motivation des équipes et bien sur la performance du collectif.

Vous l’aurez compris, bouger est un acte qui peut, en plus de vous éviter des soucis dont tout le monde se passerait, vous permettre de modifier votre façon de travailler du tout au tout.

“L’exercice physique est la clé non seulement de la santé du corps mais aussi de la paix de l’esprit”

Nelson Mandela

Quels sont les bénéfices de faire du sport ?

Comme mentionné précédemment, le sport est peut être le meilleur ami de votre corps : c’est un booster d’immunité, un activateur d’énergie, une usine à secréter des hormones dont on raffole (dopamine, endorphine, adrénaline). Il permet de renforcer vos muscles, de dynamiser votre posture, d’évacuer les tensions accumulées dans la journée, d’éviter toute forme d’épuisement pouvant mener à un burn out.

L’exercice physique peut également aider à améliorer la qualité de votre sommeil en régulant les hormones du sommeil, telles que la mélatonine

Vous constaterez donc que ses bienfaits vont au-delà du corps.

Corps et esprit étant intrinsèquement liés, faire du sport permet de prendre soin de votre intérieur : c’est un moyen de réduire le stress, retrouver du dynamisme, de la motivation, une porte ouverte à plus de confiance, de prise d’initiative, de résilience et d’efficacité.

Le sport nous aide également à déconnecter, lâcher prise, créer des moments de vide extrêmement précieux pour permettre l’émergence de nouvelles idées et renforcer notre potentiel créatif.

Vous pensiez que nous allions nous en arrêter là ?

Et que dire de son effet ravageur sur la cohésion de groupe, son rôle socialisateur ? Oui, le sport est un formidable levier pour créer ou renforcer les liens, booster notre sentiment d’appartenance, nous souder derrière un socle de valeurs communes.

Plutôt intéressant pour les entreprises vous ne pensez pas ?

Favoriser la pratique sportive en entreprise

Conscients des atouts du sport sur la santé psychique et la productivité des salariés, de nombreuses entreprises décident d’investir pour renforcer l’accès à des infrastructures sportives modernes, des espaces permettant de s’entraîner, se détendre.

Certaines font appel à des intervenants sportifs proposant des cours privés, d’autres invitent leurs employés à participer à des évènements tels que des marathons ou autres initiatives sportives avec un impact fort sur la cohésion d’équipe.

En Suède, plusieurs employeurs (entreprise Kalmar, Björn Borg) ont même franchi un cap en décidant de rendre obligatoire la pratique d’un sport afin de favoriser l’efficacité de leurs employés.

D’après une étude réalisée par l’Université de Stockholm, les entreprises dont les employés pratiquent un sport lors de leur journée de travail ont vu leur taux d’absentéisme réduit de 22%.

Certaines études semblent au contraire souligner l’effet potentiellement néfaste d’instaurer des obligations de ce type.

Le débat sur l’instauration d’une obligation est lancé mais une chose est sûre : votre corps vous serait très reconnaissant de le mettre en mouvement plus régulièrement. 🙂

Retour en haut