Comment créer un espace de travail à domicile productif ?

travail domicile
Inès

Inès Ben Njima

Co-Fondatrice et formatrice

Travailler depuis chez soi est devenu la nouvelle norme pour de nombreuses personnes de nos jours.

En effet, le télétravail s’est imposé depuis quelques années dans nos vies professionnelles, que nous soyons freelance, employé, chef d’entreprise etc. ou que nous cherchions simplement à optimiser notre productivité chez soi, un espace de travail à domicile bien aménagé est essentiel.
Pourquoi ? Car un environnement de travail bien aménagé favorise la concentration et la créativité.

Alors pour en tirer le meilleur parti et créer un environnement propice à la productivité, suivez les six étapes clés décrites dans notre article.
Découvrez nos astuces pratiques qui vous permettront d’atteindre vos objectifs, et ce quels que soient vos besoins professionnels, tout en maintenant un équilibre sain entre votre vie personnelle et professionnelle

1. Choisir l'emplacement idéal

La première étape lorsqu’on se pose la question de la création d’un environnement de travail productif chez soi est de choisir le bon emplacement.
Cet endroit jouera un rôle essentiel dans votre capacité à rester concentré, productif et à maintenir un équilibre sain entre votre vie professionnelle et personnelle.
L’idéal est d’avoir une pièce séparée dédiée au travail mais ce n’est pas toujours possible. Dans ce cas, les critères que vous devez mettre en avant sont les suivants :  

Choisir un endroit calme

La tranquillité de l’emplacement est essentielle pour vous concentrer sur vos tâches en télétravail. Optez alors pour un endroit calme, à l’écart des bruits de la vie quotidienne et éloigné des distractions constantes.

Évitez les zones à fort passage de la maison, comme le couloir, le salon ou la cuisine, pour pouvoir vous isoler et vous concentrer au maximum.
Cherchez l’endroit le moins fréquenté : un coin du grenier, une chambre, une alcôve sous l’escalier peuvent faire office de bureau à domicile.

Lorsque vous installez votre bureau, pensez également à ne pas le placer à côté d’une porte dans la mesure du possible, afin de ne pas être dérangé si quelqu’un est amené à l’ouvrir.
Préférez l’installer face à un mur ou une fenêtre afin d’éviter les distractions liées à votre logement.

Délimiter l’espace

Il est vivement conseillé de créer une frontière physique entre votre espace de travail et le reste de la maison. Cela vous aidera non seulement à maintenir une distinction mentale entre le travail et la vie personnelle mais aussi à faire comprendre aux membres composant votre logement (famille, colocataire etc.) que lorsque vous y êtes installé il ne faut pas vous déranger.  

Par exemple, si vous aménagez un espace dans une chambre, optez pour l’installer dos au lit. Ainsi, votre cerveau n’associera pas travail et repos, et vous serez moins tenté par l’appel de la sieste.

De plus, afin de délimiter visuellement votre espace, vous pouvez choisir de peindre le mur d’une autre couleur, de poser un papier peint différent, ou encore de mettre un tapis au sol de votre bureau. Si vous souhaitez séparer physiquement votre espace, vous pouvez dans ce cas mettre un rideau, un paravent ou une cloison.
Cela vous donnera l’impression d’être dans une autre pièce et vous aidera à créer le sentiment d’isolement et de confidentialité que vous recherchez. 

Une fois ces limites clairement définies, jouez le jeu vous aussi !
Évitez d’utiliser cet environnement associé au travail pour des activités personnelles : n’y prenez pas vos pauses, choisissez un autre endroit pour vous adonner à vos activités non liées au travail. 

Cela vous aidera à établir une séparation mentale et à maintenir un équilibre vie pro/vie perso.

Avoir une connexion à internet

Bien sûr, un des éléments à absolument prendre en compte lors du choix de votre emplacement est l’accès à une connexion Internet fiable.

L’endroit choisi doit offrir une bonne réception Wi-Fi pour éviter les interruptions inutiles pendant votre travail en général mais également pendant vos réunions en ligne.
Même si vous n’y êtes pour rien ça ne fait jamais très sérieux si ça coupe continuellement et il
n’y a rien de plus énervant et de plus improductif que d’attendre que la connexion revienne pour pouvoir continuer son travail.

Si cela pose problème dans le choix de votre emplacement car vous ne captez le wifi que dans le salon par exemple, pensez à vérifier si vous êtes doté de la fibre et/ou à investir dans un répéteur et amplificateur wifi à brancher dans le couloir par exemple. 

2. Investir dans le matériel adéquat

Une fois que vous aurez tranché sur l’emplacement, il vous faudra choisir le mobilier et les équipements adéquats et fonctionnels

Penser à l'ergonomie du poste de travail

Un poste de travail ergonomique est tout aussi important que l”emplacement que vous aurez choisi. Rien de pire que de s’asseoir sur une chaise inconfortable, de se pencher ou de trop lever la tête sur son ordinateur.
Nous ne sommes pas à l’aise, et cela peut provoquer des douleurs musculaires, au niveau du dos, du cou etc. 

Assurez-vous alors que votre bureau et votre chaise soient confortables et adaptés à vos besoins. Ce sont des investissements essentiels pour éviter les mauvaises postures qui peuvent entraîner des problèmes de santé à long terme et pour vous permettre d’augmenter votre productivité.

Pour choisir votre bureau : 

Assurez-vous qu’il soit à la taille appropriée à la pièce et à votre activité.
Si vous ne souhaitez pas encombrer une pièce et que votre travail se limite à des activités bureautiques, vous pouvez opter pour un bureau droit, même une table peut faire l’affaire.
En revanche si la place n’est pas un problème pour vous et que vous exercez un métier artisanal ou créatif, vous pouvez opter pour un bureau d’angle

Pour évaluer la taille nécessaire : vous devez pouvoir y installer tout le matériel utile à votre activité sans qu’il soit trop rapproché.
Par exemple, si vous êtes dessinateur vous devez avoir l’espace pour votre ordinateur, vos crayons, une lampe etc. en évitant l’effet d’encombrement pour vous permettre de respirer et d’avoir les idées claires. 

La tendance du moment, ce sont les bureaux assis debout. En appuyant sur un bouton, le bureau se surélève pour permettre de travailler debout. Ainsi, vous pouvez être plus mobile et varier votre posture lorsque vous en avez marre d’être assis. 

Pour choisir votre chaise :

Vérifiez qu’elle puisse se lever ou se baisser, qu’il y a ait un soutien lombaire réglable au niveau du dossier mais aussi au niveau du fessier, et des accoudoirs ajustables.

Mon conseil : privilégiez le confort au design

S'équiper en matériel de qualité

Cela peut sembler basique, mais nous tenons à vous rappeler qu’il faut aussi bien s’équiper en termes de matériel et ne pas lésiner sur la qualité de celui-ci.

Dépendamment de vos besoins il vous faudra : un ordinateur, un clavier, une souris, une imprimante, un scanner, un deuxième écran, un support d’écran, un surélévateur pour les pieds, un casque antibruit, etc.

3. Éclairer son espace de travail

Privilégier la lumière naturelle

Votre espace doit bénéficier d’une bonne lumière : la lumière naturelle est l’idéal.
Elle est non seulement bénéfique pour votre bien-être car elle améliore l’état d’esprit, mais elle contribue également à réduire la fatigue oculaire et augmenter votre productivité (une luminosité insuffisante favorise la somnolence).

Alors si possible, placez votre bureau près d’une fenêtre ou d’une baie vitrée.
Cela vous permettra de profiter de la lumière naturelle tout en gardant un œil sur l’extérieur pour une petite dose de nature pendant votre journée de travail.

Par ailleurs, il faut éviter de placer votre bureau dos à une fenêtre, des reflets visibles et désagréables peuvent apparaître sur votre écran.
Il est donc préférable d’ajuster votre écran de manière à ce que la lumière arrive par le côté. 

Opter pour des éclairages artificiels si besoin

S’il n’est pas faisable pour vous de bénéficier d’une lumière naturelle, optez pour un éclairage qui s’en rapproche le plus avec notamment des ampoules de lumière blanche naturelle pour une meilleure reproduction des couleurs et pour ne pas fatiguer vos yeux : plafonniers, suspensions, appliques led, lampe de bureau directionnelle etc.

Pour les jours de grand soleil, utilisez des stores ou rideaux.
Le soir ou lorsque la luminosité extérieure est faible, utilisez des sources éclairages artificielles douces et réglables comme celles décrites plus haut. 

4. Organiser son espace de travail

Un espace de travail organisé permettrait d’être plus productif et concentré. Comment on s’y prend ? 

Investir dans des solutions de rangement

Des solutions de rangement efficaces existent.

Utiliser des étagères murales, des boîtes de rangement et des organisateurs vous permettra de mieux vous organiser et de désencombrer votre espace de travail.
Cela vous sera notamment utile, pour classer vos dossiers et documents et optimiser votre espace

Les porte stylo, les post-it et bien d’autres fournitures vous seront également nécessaires pour aménager votre espace. En outre, pour vous y retrouver facilement, utilisez aussi les tiroirs à disposition pour localiser rapidement les fournitures auxquelles vous aurez recours régulièrement et des classeurs ou des chemises de couleur différentes selon les catégories. 

Un autre élément peut vous être utile : les tubes organisateurs.
En effet,  on ne se rend même plus à compte à force qu’ils soient présents, mais les fils peuvent être source d’agacement car ils s’entremêlent et donnent vite un effet fouillis.
Si vous avez de nombreux appareils connectés, il se peut que vous ayez de nombreux fils enchevêtrés sur votre bureau. Tentez alors de les regrouper et de les masquer en utilisant des tubes organisateurs

Plus on a de la place, plus on s’étale

Loi de Douglas

Attention cependant à ne pas avoir de rangements à outrance. Cette loi vient souligner le fait que plus on a d’espace, plus on le prend et moins on retrouve ses affaires

Nous tenions tout de même à apporter une certaine nuance à ces propos : chacun aura sa propre organisation.

Eric Abrahamson, professeur de management à la Business School de l’Université Columbia de son état, affirme l’inverse dans son ouvrage « Un peu de désordre = beaucoup de profit(s)” : le désordre peut être bon, productif et source de créativité.

D’ailleurs, une étude scientifique réalisée aux Pays-Bas a apporté la preuve qu’un environnement désordonné incite les gens à se concentrer sur le but à atteindre.
Cela ne veut pas dire qu’il faut volontairement entretenir le désordre sur votre bureau.
Disons qu’il s’agit plutôt de relativiser si vous vous retrouvez dans votre organisation sans trop vous étaler.

Il faut alors essayer de trouver un juste équilibre entre être désordonné et être débordé

Désencombrer l'espace régulièrement

Après avoir aménagé votre espace de travail de manière à ce qu’il soit fonctionnel, que vous puissiez retrouver les éléments que vous cherchez et que vous ayez à portée de main ce dont vous est nécessaire au quotidien, il ne reste plus qu’à laisser les choses dans cet ordre.  

En effet, si vous laissez les choses n’importe où et surtout jamais à la même place, il est certain que vous perdrez du temps à rechercher vos affaires et à employer des efforts de concentration qui auraient pu être évités. Alors pour que votre lieu de travail soit propice à la productivité, il est important de le garder ordonné

Comment faire ? 

La solution est simple, elle ne vous prendra que quelques minutes en fin de journée et vous en fera gagner beaucoup le lendemain. Rangez et débarrassez votre bureau de tout ce qui n’est pas nécessaire pour le lendemain : tasse à café, thermos etc. Vous pouvez aussi ranger dans vos étagères vos dossiers qui trainent ou les feuilles volantes qui vont dans un dossier en particulier, et également vos stylos dans le porte stylo tout simplement. 

Cela vous permettra d’y voir plus clair et d’aller directement à l’essentiel lors de votre prochaine journée de travail à distance.
Et pourquoi pas après ça, établir une liste de tâches à faire pour le lendemain ?

5. Personnaliser son espace de travail

Augmenter sa productivité et sa créativité à la maison, c’est possible !
En personnalisant son espace avec des éléments motivants et inspirants, vous n’en serez que plus stimulé. 

Alors voici quelques conseils pour intégrer des éléments visuels qui reflètent votre personnalité et vos intérêts tout en vous encourageant à rester concentré : 

Décorer son espace afin qu'il nous ressemble

Beaucoup de possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez décorer votre espace avec des photos qui évoquent des émotions positives comme des photos de vos proches ou de paysages.
Vous avez également la possibilité d’arborer des posters, des souvenirs de voyage ou encore accrocher des tableaux ou des œuvres d’art qui vous inspire.
Ou encore d’afficher des citations motivantes pour vous aider à rester motivé et focus sur vos objectifs.

Les couleurs des éléments que vous allez disposer doivent être réfléchies car votre humeur peut dépendre des couleurs choisies. : adoptez des couleurs qui vous correspondent, apaisantes ou stimulantes dépendamment de l’effet recherché.

Attention cependant à ne pas non plus encombrer votre espace.
Donnez lui juste ce qu’il faut de touches personnelles pour vous donner envie d’aller à votre bureau. L’essentiel est que cet environnement soit agréable pour vous, qu’il vous parle, qu’il vous ressemble. 

Opter pour des plantes

68% des personnes travaillant à domicile ont des plantes dans leur bureau et 70% des personnes estiment que les plantes améliorent généralement l’ambiance de travail

Les plantes d’intérieur sont non seulement idéales pour parfaire votre décoration et ajouter une touche de vie à votre environnement mais en plus, elles améliorent la qualité de l’air

58% des personnes estiment que les plantes ont un effet apaisant sur les yeux et 31% qu’elles les aide à se concentrer

Avoir des plantes vertes dans son bureau augmenterait alors significativement l’état de santé, le bien-être et la productivité. Elles stimulent vos sens et vous apaisent.

6. Etre flexible, évaluer et ajuster

L’un des avantages que le travail à distance offre est la flexibilité.

Alors profitez-en pour adapter votre espace et votre routine en fonction de vos besoins, et comme bon vous semble !
Aucun de vos collègues n’ira regarder ce que vous avez mis comme déco et ce qu’il y a sur votre bureau.Alors faites preuve d’imagination, donnez vie à vos idées !

Faites également régulièrement le point sur votre espace de travail. Ainsi, vous pourrez identifier ce qui fonctionne et ce qui peut être amélioré pour pouvoir apporter les ajustements nécessaires.

Conclusion

En conclusion, la création d’un espace de travail à domicile productif nécessite une planification et une attention particulières.
En suivant nos conseils, vous pourrez optimiser votre environnement de travail pour augmenter votre efficacité, quels que soient vos objectifs professionnels.

Nous l’avons vu, un espace de travail bien aménagé contribue également à votre bien-être général.
Alors, n’attendez plus et testez par vous-mêmes ! Vous nous en direz des nouvelles 😉 

 

Dans ce même thème, découvrez notre article les 7 secrets pour un télétravail efficace 

Retour en haut